Emplacement publicité

 
Se connecter



S'inscrire
Mot de passe oublié

 
L'histoire de Lancia
 
 

   L’histoire de la marque est avant tout liée à l’intelligence et à la passion d’un homme – Vicenzo Lancia – pour la mécanique, l’automobile alors balbutiante et le sport automobile. Vicenzo Lancia a réussi à créer en 30 ans à Turin, sa ville natale, un empire automobile florissant : la Firma Fabbrica Automobili Lancia & Cia, Lancia, qui ne cessera de se développer de son vivant.
 
Né en 1881 à Turin au sein d’une famille aisée, dont le père est propriétaire d’une conserverie alimentaire prospère, le jeune Vicenzo prend vite les chemins de l’école buissonnière. Il préfère passer son temps avec un camarade de classe chez Carello, fabricant d’éclairages pour les véhicules hippomobiles, plutôt qu’à l’école. Son père, qui le destinait à une carrière d’avocat, l’envoie en pension pour lui faire oublier le travail manuel et en faire un comptable, puisqu’il est doué pour les chiffres.
A 16 ans, Vicenzo persiste dans son souhait de faire une école technique : son père l’autorise à rentrer à l’école technique Guiseppe Lagrange à Turin, à condition de terminer en parallèle ses études de comptabilité. Mais le destin frappe encore une fois : son logement d’étudiant surplombe la cour où se trouve l’atelier de fabrication de bicyclettes des frères Ceirano (la Welleyes Ceirano); qui se tourne rapidement vers la construction automobile pour fabriquer une voiturette à deux places. Finalement Vicenzo Lancia y sera engagé comme comptable mais troquera rapidement le col blanc pour le bleu de travail. Vicenzo se fait rapidement une réputation de metteur au point hors pair, capable de détecter à l’oreille le moindre dysfonctionnement d’une mécanique.
Dès la Welleyes au point, l’entreprise est victime du succès : incapable de répondre à la forte demande, Giovanni Batista Ceirano vend matériel de production et brevets à une entreprise naissante, la Fabbrica Italiana Automobili Torino (Fiat) en 1899 : le premier modèle de la firme, la FIAT 3,5 HP sera dérivée de la Welleyes et Vicenzo Lancia se retouvera ainsi à 18 ans employé comme responsable qualité chez Fiat. Lorsque Fiat s’engage en compétition un an plus tard, il devient pilote d’essai et pilote de compétion de FIAT. En compagnie de son compère Felice Nazarro, il s’affirme comme l’un des pilotes les plus talentueux de ce début de siècle.

 
 

 

Suite : Les débuts
 
 
 
 
 
 
Cette page a été consultée 3809 fois